Ursula Meier – rencontre du jeudi 25 janvier à 20h45

Portrait

Née à Besançon, mais de nationalité franco-suisse, Ursula Meier suit des études de cinéma en Belgique. Tout en étant l’assistante d’Alain Tanner, elle réalise des premiers courts-métrages, fictions et documentaires. Le succès de ces derniers lui permettent de créer sa propre société de production et de réaliser des longs-métrages qui rencontrent un vrai succès.

Home (2008) avec Isabelle Huppert et Olivier Gourmet est présenté au Festival de Cannes et nommé trois fois aux Césars. Son second long-métrage, L’Enfant d’en haut (2012), obtient la mention spéciale au Festival de Berlin.

Ursula Meier s’est passionnée pour le cinéma suite à la découverte de L’Argent de Robert Bresson. Elle est fascinée par la mise en scène, elle qui a toujours été attirée par le visuel.

Elle raconte avoir toujours eu « du mal » avec les mots et paradoxalement c’est peut-être pour cela qu’elle réalise son premier film sur un écrivain.

En effet, en 1998, à la sortie des études elle est contactée par la biographe de Robert Pinget qui trouve que son film de fin d’études ressemble à l’écriture du romancier suisse. Elle lui propose donc de réaliser un documentaire sur lui, chose qui n’a jamais été faite car Pinget est un homme très secret.

Ursula Meier qui n’a rien lu de lui, se plonge dans ses livres et se sent proche de son écriture.

Ils prennent contact et fixent une date de début de tournage…mais Robert Pinget meurt à cette date précise.

Comment réaliser un film qui a été préalablement pensé en présence de l’auteur ? Ursula Meier décide alors de filmer les personnes qui l’ont connu. Et au fil des entretiens c’est un portrait en creux qui se dessine. Grâce à ce procédé contraint, ce sont les mots qui guident le documentaire et le film devient un véritable hommage au langage.

Plus tard, en 2004, elle réalise deux portraits de photographes suisses, Monique Jacot et Alain de Kalbermatten pour la série Portraits de photographes. Nous analyserons avec elle, son regard de cinéaste sur la littérature et sur la photographie.

Les films de la soirée

Autour de Pinget

Durée : 58 min • Documentaire • 1999

Mené comme une enquête autour de l’écrivain Robert Pinget, le film est une rencontre entre un style, un univers littéraire et un écriture cinématographique.

 

Monique Jacot et Alain de Kalbermatten

Durée : 2 x 12 min • Documentaire • 2004

Portraits des photographes suisses Monique Jacot et Alain de Kalbermatten.

Partager cette page

Autres invités

Les invités 2018